Aller au contenu principal

Qui suis-je ?

Votre massothérapeute

Aurélie Comet

Educatrice spécialisée pendant plus de dix ans en psychiatrie infantile, le travail corporel a toujours été au cœur de ma pratique professionnelle, multipliant différentes formations corporelles telles que la structuration psychocorporelle et la danse thérapie et diverses collaborations avec plusieurs praticiens en thérapie psychocorporelle.

C’est donc assez naturellement que mon parcours professionnel s’est orienté en 2005 vers le massage bien-être. Formée et certifiée en Masso-Relaxation (400h) au sein de l’Institut Figari à Paris, je me suis tout d’abord installée dans le 2 arrondissement de Paris au sein du Studio Kinetique, réputé pour ses cours de Pilates et de Girotonic individualisés et personnalisés et sa collaboration avec l’opéra Garnier de Paris. J’ai également eu l’opportunité de travailler en parallèle dans différents spa de Palace parisiens (Le Grand Hôtel du Palais Royal, Le Pavillon de la reine, Le Shangri La, Le Costes…) enrichissant constamment ma pratique.

Curieuse et passionnée, je me forme continuellement à différentes techniques et approches afin de toujours enrichir ma pratique (massage thaï, relaxation coréenne, massage prénatal, naturopathie, jeûne thérapeutique…) et répondre au mieux aux besoins spécifiques de mes clients.

FFMBE

Je suis membre agréé de la Fédération Française de Massage Bien Etre (FFMBE) depuis 2016.

Nos massages-bien-être ont pour vocation d’être des prestations de confort et de relaxation. Ces prestations n’ont aucune vertu thérapeutique et en raison de leur nature, elles ne s’apparentent à aucune manipulation en profondeur, pratique médicale ou relevant de la kinésithérapie. Nos massages bien-être et détente ont comme intention et finalité le bien-être de la personne. Ils ne peuvent et ne doivent pas être confondus avec les modelages d’esthétiques, ni avec la pratique de la masso-kinésithérapie.

Les massages-bien-être n’ont aucun caractère sexuel ou érotique. Toute proposition de nature à modifier la charte de déontologie de l’établissement signée avec la FFMBE sera systématiquement refusée et entrainera l’arrêt immédiat de la prestation engagée.